patti smith

M Train

Patti Smith

Editions Gallimard – 2016 –

Patti Smith signe avec M Train un livre composé de dix-huit tableaux, dix-huit stations du train de son existence.

Ici, ce n’est pas tant l’icône du rock qui s’exprime, mais plutôt la photographe, l'écrivain, car chaque texte est illustré par une photographie signée de l’auteure.

Celle-ci nous fait partager ses errances, son amour pour le café, pour les lieux désertiques et déserts. Elle nous livre des bribes de vie, nous raconte sa belle histoire avec Fred Smith, nous décrit le fauteuil de son père…

Oui, tout cela, mais voilà…

Patti Smith reconnaît que ce n’est pas facile d’écrire sur rien… Rien, c’est ce que j’ai ressenti en tournant péniblement les pages de ce vagabondage.

Certes, la plume est poétique, le style onirique peut emporter le lecteur, les photos sont magnifiques, mais voilà, ça n’a pas pris du tout avec moi.

Hormis le chapitre sur Frida Kahlo, j’ai eu du mal avec ces pans découpés et décousus, l’intemporalité du récit, et ces lignes qui se suivent, dans un ordre qui m’échappe encore.

Je m’attendais à quelque chose de bien plus rock, à l’image de l’interprète de « Because the Night »…

Une déception donc..

Je reconnais toutefois la beauté et le talent de l’écriture de Patti, mais elle n’a pas réussi à m’accrocher, et le livre ne me laissera pas un souvenir impérissable, ce qui est fort dommage , car c’est ce que j’attends d’une lecture.