locandro

 

 

Pour que rien ne s’efface

Catherine LOCANDRO

Editeur : Éditions Héloïse d’Ormesson - Janvier 2017 -

“ Dans un instant, certains se souviendront d’elle. La porte s’ouvre. Dans un instant, ils sauront qu’elle est morte."

Dans un appartement parisien, le corps en décomposition d’une femme décédée depuis un certain temps vient d’être retrouvé.

Oubliée de tous, elle a fini ses jours dans la plus grande solitude et la précarité.

Et pourtant…

Et pourtant, cette femme a connu la gloire.

Elle s’appelait Liliane Garcia.

Elle s’appelait Lila Beaulieu.

Elle était actrice. Un seul rôle avait fait d’elle une icône,elle qui aurait dû être coiffeuse…Un seul rôle, un seul film devenu culte.

Puis, plus rien…

Autour d’elle et de la mémoire de celle qu'elle fut ou parut être, douze voix vont se succéder. Douze narrateurs qui vont partager avec le lecteur les souvenirs qu’ils ont d’elle.

Agissant comme des révélateurs, ils vont dévoiler les multiples facettes de cette femme énigmatique.

Qui était-elle vraiment ? Cette personne égoïste, alcoolique et haïssable ?

Cette femme lumineuse,belle, mais inapte au bonheur ?

Nos souvenirs ne sont-ils pas interférés par nos propres blessures, cicatrices, et ressentiments

Pour que rien ne s’efface est un superbe roman sur le temps qui passe, un travelling sur une vie entièrement réduite à une image.  Une image effacée. Gommée.  Laminée.

Un récit fort, prenant, qui se lit d’une seule traite.

Des mots à vif.

“Quoiqu'il arrive,le cinéma vous a rendue inoubliable.”

Je remercie les Éditions Héloïse d’Ormesson pour cette belle découverte, et vais m’empresserai de compléter ma bibliothèque avec les précédents romans de Catherine Locandro.