living-room-700x466

 

Atelier Bric  A Book 268

 

Elle regarde une dernière fois le vaste appartement, aussi  glacé et vide que son âme le fut, tout au long de ces interminables années si parfaites.

Elle ne veut plus de cette vie-là.

De cette vie sur écran plasma, de cette ombre au fond de son regard que personne ne remarque. « On » ne voit plus désormais d’elle que sa dernière robe haute couture et son chignon dont aucune mèche ne dépasse. Jamais.

"Il" a fait d’elle , "ils" ont fait d'elle, cette femme aux lumières éteintes, aussi parfaite que ce loft à l’encéphalogramme plat, aussi lisse que ces murs sourds de solitude et de larmes ravalées.

Elle jette un regard à l’image enfin polychrome que lui renvoient les multiples miroirs, elle aperçoit les rides autour des yeux, elle sourit.

Elle sait désormais que sa vie est ailleurs, que renoncer n’est pas nécessairement perdre, se perdre, mais bien souvent se sauver.

Elle empoigne le sac Lancel, quelques livres, seuls vestiges  de son prestige. Elle a brûlé les décombres de son passé.

Elle embrasse son billet d’avion, un aller simple pour un Ailleurs où enfin elle sera Elle.  Où elle pourra enfin donner un sens à sa vie.  

Elle enlace la Lumière qui l’attend.

Elle part.

« Deviens ce que tu es » (Alexandre Jollien)

© Nath