Atelier écriture rentrée 2017

 

© Romaric Cazaux

 

Il est épuisé. Usé.  Fatigué de porter ce sacerdoce qui ne lui ressemble plus. Las de distiller la bonne parole, d’absoudre, à coup de Pater Noster, les pêchés confessés dans un souffle.

Il est amoureux. Non pas du Christ auquel il pensait vouer son existence, une existence faite de pauvreté, chasteté et obéissance, mais d’un regard et d’une voix.  Des prunelles claires croisées dans l’obscurité sacrée de la nef, un matin d’hiver. Une bouche qui chuchotait des silences que lui seul semblait entendre. Un regard et une bouche à la recherche d’une route

Alors, là, assis par terre,  les yeux levés vers Lui, il prend la décision qui s’impose…

© Nath