typewriter-2703457_960_720

 

 

J’ai écrit l’Amour.

J’ai écrit la peur.

Et la Liberté.

J’ai noirci des pages, blanchi des nuits et rougi des yeux.

J’ai ingurgité des tonnes de papier, format A4.

Je me suis tue, j’ai gardé mes secrets imprimés sur le rouleau qui me fait vivre.

Mes touches sont usées,  mais je suis fière encore ;

J’ai dit, et je continuerai à dire, parce qu’il m’est impossible de me taire.

J’ai dit et je dirai, mon ruban noir et écarlate enroulé autour de mon cœur, et le chant de mon azerty pour seule musique.

© Nath