20171008_181134-1[1]

 

 

L’artiste

Thierry TOUGERON

Editions La P’tite Hélène – Août 2017 –

Rentrée littéraire 2017

 

La ville de la Rochelle est le théâtre de crimes aussi atroces que particuliers.  En effet, outre le fait que les victimes sont toutes de jeunes étudiantes, le criminel semble être un amoureux des arts, puisque chacun de ses actes est conçu comme une œuvre.

Le commissaire Brocart, aidé de son équipe, d’une spécialiste en ésotérisme, et d’une journaliste, va se lancer sur les traces du meurtrier, dans un jeu totalement haletant du chat et de la souris. Mais qui est le chat ? Qui est la souris ? Qui est qui ? 

Mêlant avec talent les pièces d’un puzzle macabre ,sur fond d'art, d’ésotérisme, et d'air marin,  Thierry Tougeron  donne le départ d’un jeu de piste, d’une murder party en plusieurs étapes, dans lesquelles on se perd avec délectation.  On échafaude  des hypothèses, qui ne manquent pas , bien sûr, de s’effondrer au chapitre suivant. On retient son souffle, on va de surprise en surprise.

Le suspense est habilement mené , les chapitres parfois entrecoupés de poèmes entretiennent l’intrigue,   et on ne sait bientôt plus où se situe la frontière entre l’auteur, et les personnages de son récit. Palpitant donc !  Il est un peu compliqué de vous expliquer cette sensation, et je ne peux que vous inciter à lire le livre pour que vous compreniez…

La  Rochelle est un personnage à part entière de ce roman noir,  mais non dénué d’humour toutefois, et c’est avec un grand plaisir que je me suis promenée du Mail au Vieux Port, en passant par tant d’autres endroits de cette si belle ville…

Je ne suis pas une grande amatrice de polars, mais je reconnais avoir été agréablement surprise par ce roman noir, qui révèle une autre facette de Thierry Tougeron l’auteur (encore que…) , et j’attends impatiemment la suite, car la fin laisse augurer … un certain retour !

© Nath