9782253070627-001-T

 

Les putes voilées n’iront jamais au paradis

Chahdortt DJAVANN

Editions Grasset –Avril 2016 –

Livre de Poche – Septembre 2017 –

 

« D'outre-tombe. Je vais nommer ces prostituées, assassinées dans l'anonymat, leur donner la parole pour qu'elles nous racontent leur histoire, leur vie, leur passé, leurs sentiments, leurs douleurs, leurs doutes, leurs souffrances, leurs révoltes, leurs joies aussi. Certaines ont été assassinées sans que nul ne déclare leur disparition, sans que nul ne réclame leur corps ou pleure leur mort ».

Chahdortt DJAVANN donne la parole à des femmes iraniennes…  Des prostituées.  Voix muselées qu’il était temps de faire entendre au Monde entier.  Corps meurtris, qui ne  leur appartiennent plus.   Corps battus et abattus, jetés dans le caniveau.

A travers l’histoire de Soudabeh et Zahra, amies d’enfance qui n’ont eu d’autre tort que de naître belles, mariées de force à douze ans, mères et veuves très rapidement, et contraintes à la prostitution pour survivre , l’auteure brosse un portrait cru et sans concession aucune (mais faut-il en faire ?) d’une société murée et claustrée par l’hypocrisie d’un régime totalitariste.  Ces femmes assassinées, lapidées, violées,  massacrées,  sortent enfin du silence. Trop tard pour elles.   

La langue est crue, abrupte, dérangeante parfois.   Violente souvent.   Elle secoue, elle éveille, elle réveille. Elle dit, elle crie.  Elle interpelle.  Et il est impossible de refermer ce livre en faisant comme si on ne savait pas.  Là est tout le mérite, tout le courage de Chahdortt DJAVANN. Car du courage, il en faut pour dénoncer la charia, surtout quand on est femme, plus encore quand on est iranienne.

Les putes voilées n’iront jamais au paradis est une lecture nécessaire.  De celles qui vous mettent en colère.   De celles qui dénoncent.  Et je pense qu’il nous appartient, à notre petite échelle occidentale,  française, de faire circuler cette parole.   Au nom des Femmes. Au nom de la Liberté.

" C’est pas ironique ça ? Une république islamique avec tant de gardiens de la morale et tant de putes ! Tout se fait en catimini, sous le tchador, sous le voile, sous le foulard. Les gens sont devenus menteurs, tricheurs, voleurs, violeurs, vils, charlatans… Les charlatans, eux, sont promis à un avenir radieux.  Peut-être que partout c’est comme ça, mais ici tout est pourri. Interrogez n’importe qui dans la rue, il vous dira la même chose".

© Nath

Lecture faite dans le cadre de mon partenariat avec le Livre de Poche, que je remercie !