20180329_205451[1]

 

 

Hâte-toi de vivre

Laure ROLLIER

Editions Mazarine – Février 2018 -

270 pages

 

Léona est professeure de philo. Après plusieurs années passées à Paris, elle retrouve son Sud-Ouest natal. Sa vie se partage entre son travail et ses deux meilleurs amis, Louloune et Juju. Peu ou pas de place pour les amours, peu ou pas de place pour sa famille, peu ou pas de place hors cette course effrénée contre le temps.  Peu ou pas de place pour le bonheur, en somme. Jusqu’au jour où un accident la mettra face à elle-même. Face aussi au fantôme d’une grand-mère fantasque et haute en couleurs.   Léo prendra alors conscience de la monochromie de son existence.

« Je suis fade. Ma vie est fade.  J’ai l’impression d’être une pâle copie de ce que je pourrais être ».

Mamie Lina , avec amour et humour, guidera sa petite-fille sur un nouveau chemin,  sur lequel les priorités changeront de bord,  sur lequel elle apprendra à aimer, à s’aimer, à saisir le bonheur quand il se présente.

« Ouvre-toi Léo, tu as tout ce que l’on peut espérer de la vie .  Ne le laisse pas filer ».

Hâte-toi de vivre est une belle histoire.  Celle d’une floraison. C’est aussi le nécessaire rappel de dire aux gens qu’on les aime tant qu’il est encore temps.  De savourer chaque instant que la vie nous offre. De saisir à bras le corps l’existence et ces petits bonheurs qui la jalonnent.  C’est un doux roman feel good. 

Mention spéciale à l'autrice, pour l’évocation du Sud-Ouest, c’est comme si on  y était !

Avec ce roman, Laure Rollier a été la lauréate 2017 du Mazarine Book Day. En plus, de vous à moi, elle est adorable (raison de plus pour la lire !).

Je remercie les Editions Mazarine pour ce joli moment de lecture,  venu ensoleiller mes journées « printano-pluvieuses » (mot inventé pour l’occasion).

« Hâte-toi de vivre mais pense à regarder

les étoiles, de temps en temps.

Et lorsque la porte s’ouvrira,

ce sera à toi de jouer, Bambina ! »

© Nath