20180818_154234[1]

 

Le Paris de la Passion

Jacky KOOKEN et Monique AYOUN

Editions Evidence

296 pages

 

Amis amoureux es Arts, amis amoureux de Paris, ce livre-là est fait pour vous ( mais pour les autres aussi !)  Taillé, ou plutôt sculpté,  sur mesure…

C’est un beau roman d’amitié tout d’abord. Celle qui lie Pierre à Jacky, deux artistes, chacun dans son domaine,  chacun à sa façon, deux trublions qui livrent au fil des pages moult péripéties et nous font partager une foultitude d’aventures.   

L’humour côtoie l’amour, la désespérance, l’errance, la joie .  C’est la bohème..    C’est Paris, un Paris lumineux,  celui des nuits blanches, celui des petits matins qui voit la ville s’éveiller.   

L’Art domine la lecture, et quel  bonheur de croiser Modigliani, de l’imaginer filant à la cloche de bois, bradant cinq de ses toiles,  jetant même l’une d’elles par la fenêtre.   Que dire du  chapitre concernant le vernissage de Jeff Koons et ses gags artistiques ?

L’approche du milieu artistique et créatif est présentée depuis l’intérieur, ce qui donne cette impression d’y être. Pour de bon . 

« Pour créer, il faut se sentir Dieu et y croire ».

Le Paris de la Passion, c’est aussi celui des femmes que Jacky et Pierre vont croiser.  Amantes, amies, elles sont indissociables du récit.  D’Irina à Tatiana,  de Françoise à Bernadette , de St Germain des Prés à Belleville, vous allez faire un incroyable voyage.

Je remercie les auteurs pour cette belle découverte (et en plus ils sont très très sympas !)

© Nath