20181014_181212[1]

 

Enfances

Marie DESPLECHIN / Claude PONTI

Editions : L’école des loisirs – Août 2018

136 pages

 

« Ce livre présente des enfants. Toutes sortes d’enfants.  Il raconte des moments importants de leurs vies.  Vous verrez que quelques-uns ont transformé le monde alors qu’ils étaient encore très jeunes. Mais la majorité d’entre eux ont porté l’adulte qu’ils allaient devenir, et c’était déjà immense…  Enfants pirates et enfants dieux, enfants rois et enfant savants, enfants voyants et enfants rêveurs, enfants travailleurs et enfants danseurs …  Tous,  à leur façon, petite ou grande, réelle ou légendaire, ont changé la vie des gens, comme vous le faites et comme vous le ferez, à votre façon, petite ou grande, toujours unique ».

Enfances, c’est un magnifique album,  signé par deux géants  ,  Marie Desplechin (autrice , entre autres, du célèbre « Verte » et Claude Ponti (papa du non moins célèbre « L’arbre sans fin »,  et de bien d’autres merveilles).

A travers de nombreux portraits, sont évoquées les enfances de personnages connus ou inconnus, réels ou imaginaires,  mythologiques parfois.  Des débuts de vie parfois chaotiques, parfois dorés, mais ayant en commun d’avoir été les prémices de destinées hors du commun.

Ainsi , au fil des pages, nous découvrons Hercule au berceau,  Edith Piaf poussant la chansonnette au pied des immeubles parisiens, Eve la première femme qui  n’a jamais été enfant, et bien d’autres.

 

20181014_174406[1]

 

Chaque double page évoque un itinéraire de vie .  Sur la page  de gauche, on découvre un texte  résumant l’enfance et l’histoire du personnage, et sur celle de droite, une magnifique illustration vient enrichir le récit.  

 

20181014_174429[1]

 

Enfances, c’est sans nul doute l’un des bijoux de la rentrée littéraire dans le domaine de la  littérature jeunesse.   C’est un album à découvrir impérativement (Noël n’est plus bien loin !), que l’on soit un petit ou un grand enfant !  C’est une merveille, composée de poésie , de tendresse et de culture. Tout  cela pour notre plus grand bonheur.

© Nath

 

20181014_174449[1]