sapin-de-noel-original-design-esthetique-forme-vrille

 

Bonjour à toi.. On se retrouve aujourd'hui pour le dernier volet des Conseils de Nath - Au pied du sapin .  Noël, c'est tout bientôt, alors il ne te reste plus qu'à te rendre dans ta librairie préférée (si tu peux éviter le Voldemort de la littérature, j'ai nommé A.....  c'est quand même préférable).   Cette semaine , je te parle de documents, d'essais,de lettres,  bref de livres qui ont marqué mon chemin littéraire.  J'espère qu'ils intégreront le tien !  Allez hop , on y va  !

1)  Correspondances d'Albert Camus et Maria Casarès, Gallimard :  Un indispensable pour tous ceux qui aiment l'Amour, la Passion, et les lettres.  ; Cette correspondance entre eux, c’est celle d’un Amour Absolu… Qui les unit durant quinze ans.   C’est huit cent soixante-cinq lettres,  1200 pages passionnées, flamboyantes.  Un Amour sublime et sublimé.  C’est l’osmose éclatante de deux âmes solaires qui devaient forcément se rencontrer , un bijou d'échanges épistolaires entre ces deux personnages emblématiques de la littérature et du cinéma (et aussi du théâtre)..    Pour en savoir plus, suis-moi, c'est par ici. En attendant, en voici un petit aperçu :  

« Il y aura bientôt trois semaines que je suis parti et le temps maintenant va passer vite. Nous retrouverons notre complicité , la chère amitié, le désir solaire qui est entre nous, la jouissance  profonde, notre amour enfin….  A bientôt mon âme, ma petite bête, ma chère vie. Je t’embrasse doucement et furieusement comme je t’aime. » (Lettre d’Albert Camus à Maria Casarès , le 7 février 1951)

2) Même les monstres, de Thierry Illouz,, Editions de l'Iconoclaste : Une magistrale plaidoirie en faveur d'une justice plus  humaine, un ouvrage plus que nécessaire pour comprendre et décortiquer les arcanes d'un monde dont on sait, en définitive, bien peu de choses. Loin des jugements péremptoires, l'auteur amène le lecteur à s'interroger, et il le fait brillamment.  A son image.   J'ai au la grande chance de pouvoir échanger avec Thierry Illouz, un moment inoubliable.  Cet homme est l 'humanité incarnée , je vous l'assure .. Pour découvrir sa plaidoirie, pour sortir des idées reçues, pour un autre regard sur le monde mystérieux des tribunaux, lisez-le !   

« Je voudrais défendre autrement.  Je voudrais sortir des prétoires, sortir des salles d’audience. Je  voudrais m’installer une tribune de fortune sur les places publiques comme certains illuminés le font parfois et appeler à la clémence, à la considération, appeler au doute, appeler à comprendre.  Je voudrais qu’on dise ce que vivent les gens.  Je voudrais qu’on raconte les immeubles, les caves, les couloirs, qu’on raconte l’argent et le plaisir qui manquent, la reconnaissance qui manque. .. Et surtout , je voudrais parler hors des tribunaux, je voudrais quitter cette robe dont je sens qu’elle réprouve soudain cette confession »

3) L'arrière-pays de Christian Bobin, de Dominique Pagnier (préface de Lydie Dattas), Editions de l'Iconoclaste.  Ceux qui me suivent sur ce blog savent combien Christian Bobin, cet immense poète, cet auteur lumineux, occupe une place de choix dans mon coeur de lectrice, et dans mon chemin de vie.   C'est donc avec un grand, grand bonheur que j'ai poussé la porte de son arrière-pays, de son enfance, de son parcours.   De l’enfance du poète, à ses carnets inédits, ce livre est émaillé de cailloux blancs, de ceux qui mènent à sa maison,  nichée dans une clairière non loin du Creusot.

« … Le rire atomique de Bobin est sa réponse.  Cette bombe adorable projette en explosant des fleurs de feu, et des boulons de soleil…  S’il est sans ruses, son entêtement à ne jamais mentir, même pour sauver sa peau, est grandiose. Rien ne le ravit plus que ce mot d’Arvo Pärt : « Même si je perds tout ». Bobin dit « Je suis – j’essaie d’être – un oiseau sans partition ».  Génial ? Si ce mot signfie bien « qui a un caractère de fête, gai , abondant », qui plus que lui, mérite cet adjectif ?  »

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. Il ne me reste plus qu'à te souhaiter de très belles fêtes de fin d'année.  Savoure l'instant, et réjouis-toi de ce que t'offre la Vie, chaque jour !

© Nath