CVT_Premiere-dame_403

 

 

Première dame

Caroline LUNOIR

Editions Actes Sud –Janvier2019

185 pages

 

Paul, homme politique brillant et ancien premier ministre, est marié à Marie.  Tous deux sont parents de  quatre enfants et forment la famille parfaite.  On devine qu’ils appartiennent à la bourgeoisie provinciale.

C’est donc tout naturellement que la tribu va soutenir son chef, lorsque celui-ci se présentera aux primaires de son parti en vue de l’élection présidentielle, qui aura lieu dans deux ans.

Marie décide alors de consigner dans un journal intime le quotidien de ces sept cent-vingt-six jours de campagne.

Le tourbillon enchanteur du début laissera bientôt place à une affreuse désillusion.   En dépit des révélations sorties de l’ombre par des médias avides de sensations, en dépit des obstacles,  en dépit de la boue déversée, telle un torrent, il faut rester debout.  Même cassée,  il faut sourire.  Il faut affronter la violence, les manigances, les pressions diverses.  Il faut rester digne du rang de première dame potentielle. Il faut aller jusqu’au bout.

«Mais oui !  J’ai toujours dit de ta mère que personne ne pouvait rêver meilleure première dame »

Aller jusqu’au bout de ses ambitions, quitte  à  avaler des couleuvres.  Aller jusqu’au bout de soi.   Mais à quel prix !

Première dame est un roman agréable à lire. Caroline Lunoir offre une satire du monde politique actuel, en France ou ailleurs.  Il dénonce avec causticité le cynisme effroyable des  politiciens, les calculs véreux, les secrets enfouis, et par-dessus tout, l’ambition dévorante qui  fait parfois perdre toute dignité.  Les  ors de la République méritent-ils en effet que l’on courbe l’échine ?

La réflexion est intéressante,  et le style audacieux.

©Nath