83111097_10215268890570814_5244525956021878784_n

 

L'incroyable histoire de la littérature française

Catherine MORY – Philippe BERCOVICI

Editions les Arènes – Novembre 2019

 

Rencontre avec les auteurs

 

Ma vie sociale ayant repris un cours quasi-normal, c'est avec joie que je me suis rendue il y a quelques jours dans les locaux des Editions Les Arènes (qui furent aussi ceux de l'imprimerie de Balzac, alors même que la rue Visconti s'appelait rue des marais St Germain), pour assister à une rencontre avec Catherine Mory et Philippe Bercovici, créateurs d'une époustouflante et impertinente BD intitulée « L'incroyable histoire de la littérature française »

 

83351692_10215268889450786_5609391206002851840_n

 

Désireux de « faire descendre les grands de leurs piédestaux, scalper les perruques poussiéreuses, envoyer valser les hauts-de-chausses élimés, faire valdinguer les pourpoints défraîchis, et montrer les auteurs dans leur humanité », Catherine et Philippe ont fait le choix d'aborder la vie de trente auteurs , du XVIe au XXe siècle, , trente grands classiques (27 hommes et 3 femmes, la parité étant alors un concept encore plus abscons qu'aujourd'hui).

J'ai appris une foultitude de choses, et mon QI a fait un bond digne des sauteurs à la perche médaillés d'or aux Jeux Olympiques !

Par exemple, saviez-vous que la Fontaine avait publié en 1865, des contes grivois, qu'il a d'ailleurs reniés avant de mourir ? Que Victor Hugo avait écrit Notre-Dame de Paris en cinq mois , après avoir mis sa garde-robe sous clé et acheté une bouteille d'encre dont la dernière goutte servit à écrire l'ultime mot de ce chef d'oeuvre ? Que ce même cher Victor, passionné de spiritisme , faisait tourner les tables, et que le premier esprit qui se manifesta à lui fut celui de Léopoldine, et qu'à la question « Où es-tu ? », sa réponse fut « Lumière », puis quand il lui demanda « Comment faire pour aller à toi ? », elle répondit « Amour » ? (Oui, je sais , c'est très hugolien mais si joli !

Si je vous dis Ronac, sauriez-vous, très franchement, que j'évoque ici Beaumarchais. ? Enfin, Beaumarchais agent secret de Louis XV puis de Louis XVI, chargé de récupérer et de détruire des libelles portant atteinte à la royauté en Angleterre ?

Connaissez-vous l'existence de l'utopique plantation d'ananas de Balzac à Ville d'Avray?

J'ai également beaucoup appris sur la préciosité, ce mouvement littéraire né au XVIIe siècle, dans ce que l'on appelait alors des « salons » mais qui n'étaient autre que la chambre de la maîtresse de maison. Celle-ci était allongée sur son lit, entourée de ses précieuses amies, assises dans la ruelle (l'espace entre le lit et le mur - quand je vous disais que vous alliez apprendre des choses!), et ce beau monde discutait pendant des heures de l'emploi judicieux de « car » ou « parce que» , on déclamait des vers, et on désignait par "écluses du cerveau" l'appendice nasal . Ceci dit, sachez et que ces dames étaient les reines de la métaphore, de l'antithèse et de la périphrase et que bon nombre de leurs expressions sont passées dans le langage courant J'en veux pour exemple  « briller dans la conversation ».

Pour en savoir plus encore, pour vous régaler autant que vous enrichir, courez chez votre libraire, dans votre médiathèque, et succombez au charme de cette BD qui désacralise avec humour et amour les grands noms de la littérature française. L'alliance de la verve de Catherine et du crayon magique de Philippe font de cet ouvrage un indispensable, un incontournable, un essentiel à découvrir impérativement !

Grand merci aux auteurs, aux Editions Les Arènes, et à Sophie Quetteville, MC (Maîtresse de Cérémonie) de cette parfaite soirée !

 

82541256_10215268889890797_6335894806840999936_n

©Nath