205411690_10218724499398875_6261522348145243376_n

 

 

Celle qu'il attendait

Baptiste Beaulieu

Editions Fayard - Mai 2021
COUP DE COEUR !

 

Il y a ces rencontres prédestinées...

Il y a un quai de gare, à Paris, un soir pluvieux...

Il y a Eugénie et Joséphin. Deux blessés, deux mutiques, deux "hors normes", comme il y en a tant. Des purs, comme il y en a trop peu...Elle, avec ses rondeurs, son incapacité à prononcer des mots doux. Lui, avec son silence, son regard fuyant, cette cicatrice, ses épaules en guidon de vélo, et ses mains hypnotiques. Elle dont "la peau avait tout du damier", Lui "maigre de ses sentiments qu'il se refuse trop souvent d'accueillir".

Tous deux ont oublié, occulté, remisé le bonheur. Il n'est pas ou plus pour eux. Coincé dans les douves de la mémoire.
Tous deux portent un fardeau de douleurs, de blessures, de ces choses enfouies qui font si mal qu'elles cousent le coeur et les lèvres.

Tous deux tentent de réparer les autres, chacun à sa façon.

Elle, "moitié femme, moitié poésie", qui n'a jamais compris pourquoi les ailes de certaines femmes étaient brisées, est devenue inventrice.
Lui crée, modèle, fait jaillir de ses mains des céramiques qui racontent des histoires.

Tous deux portent en eux la magie, la poésie, la lumière, l'unicité des "pas comme les autres".

Serait-ce que de la douleur, de la perte, de la souffrance, de la solitude, peut naître le Beau, l'infiniment Beau, celui que les mots terrestres ne peuvent traduire ?

Eugénie et Joséphin vont vivre une belle histoire d'amour, une douce cantate de peaux, de mains, d'âmes qui se reconnaissent. Une parenthèse enchantée, belle comme un rêve. 

Je ne vous en dirai pas plus, à vous d'aller à leur rencontre .  A vous de les découvrir, de les accueillir, et de prendre soin d'eux !

Baptiste Beaulieu signe ici un roman atypique, une bulle de douceur, de destins , de tendresse et d'espoir. Une osmose. Il aborde avec la délicatesse qui est sienne et qui fait qu'on l'aime tant, des thèmes essentiels à notre humanité . Enfin, peut-être , à celle que l'on espère et voudrait.

Le temps se distord au fil des pages, mais on ne se perd jamais car la route du coeur n'a nul besoin de parcours fléché, il suffit de se laisser (em)porter.

J'ai été bouleversée par cette lecture et j'ose espérer que mes mots seront à la hauteur de l'immense émotion qui a été la mienne. J'ai plongé la tête la première et les bras ouverts dans cet univers singulier, à la fois onirique et réaliste, avec l'envie irrépressible de serrer fort dans mes bras Eugénie et Joséphin.

J'ai empli des pages entières de phrases qui ont fait écho à des ressentis personnels, à mes propres chagrins, à mes rêves parfois utopiques que j'ai vu prendre vie page après page.

Merci Baptiste, pour.... (là, je suis à court de mots !)

Je remercie bien évidemment les Editions Fayard pour ce sublime roman, ce voyage dans une autre dimension.

"...Transformer ses maladresses en force, exalter les fêlures pour y faire couler de l'or, changer l'erreur en merveilleux"

© Nath