213290050_10218788914689217_8162368206581292898_n

 

Les chevaux de coeur
Cécile Pardi
Editions Albin Michel - juin 2021

Voici un roman tout doux, bienveillant, une histoire qui fait du bien , un conte initiatique, 254 pages d'amour et de lumière.

Voici l'histoire de Mama Reine, de Lorena, de Rose, de Julien, de Jojo, et par dessus-tout celle de Sunny boy, de Merveille, de Belle-Amie et de Puce.

Mama Reine, c'est Colette. Elle a été longtemps famille d'accueil pour l'aide sociale à l'enfance, jusqu'au jour où, décrétée trop âgée pour aimer, on lui a préconisé retraite et repos.

Lorsque Lorena, ostéopathe équine, vient s'installer dans la ferme voisine de celle de Colette, c'est le début d'une grande amitié. Celle-ci va se trouver renforcée par l'amour des chevaux. Par "amour", il faut comprendre ce lien si particulier qui unit l'humain à ces animaux dont l'intelligence et les vertus curatives sont indéniables.

Ils vont d'ailleurs sauver la vie de Mama Reine , et changer à jamais celle de trois "frères et soeur", Rose, Julien et Jojo, qui ont passé de nombreuses années auprès d'elle et se sont nourris de son amour.

Cécile Pardi fait entrer le lecteur dans un univers onirique, constitué de grâce, de transmission, de silences plein de mots, de fidélité, de sensiblité et d'humour.

Elle attire l'attention sur l'amour indéfectible que portent les animaux aux humains et rappelle combien l'espère équine a souffert de maltraitances et de mépris.

J'ai beaucoup, beaucoup aimé cette lecture solaire, cette ode au retour aux vraies relations, dénuées d'artifices, à ce mystère que sont les chez vaux-thérapeutes. Il faut dire que j'éprouve un grand respect pour tous les animaux.
J'aime en outre les histoires teintées de magie, les récits initiatiques, ceux où les gens s'aiment pour de bon, sans faux semblant. A l'image de l'attachement des animaux qui, eux, ne trichent pas. J'ai donc été comblée par ces "Chevaux de coeur", et je remercie infiniment les éditions Albin Michel.

© Nath