23 août 2018

Il n'y a pas d'étranger sur cette Terre - Le Prince à la petite tasse - Emilie de TURCKHEIM

    Le Prince à la petite tasse Emilie de TURCKHEIM Editions Calmann-Lévy – Août 2018 Rentrée littéraire 2018    « Je me souviens du conte d’Andersen, la Princesse au petit pois… Reza est le Prince à la petite tasse. Celui qui a pris ses repas dans la boue des camps et qui, arrivé chez ses hôtes, ne  peut boire son  thé que dans une tasse de porcelaine, redevenant le prince qu’il n’a jamais cessé d’être ». Le Prince à la petite tasse, c’est une formidable histoire d’Humanité, de Fraternité et de... [Lire la suite]

20 août 2018

Le poète de la semaine - Jacques PREVERT

    Le chat et l'oiseau Un village écoute désolé Le chant d’un oiseau blessé C'est le seul oiseau du village Et c’est le seul chat du village Qui l'a à moitié dévoré Et l'oiseau cesse de chanter Le chat cesse de ronronner Et de se lécher le museau Et le village fait à l'oiseau De merveilleuses funérailles Et le chat qui est invité Marche derrière le petit cercueil de paille Où l’oiseau mort est allongé Porté par une petite fille Qui n’arrête pas de pleurer Si j’avais su que cela te fasse tant de peine ... [Lire la suite]
Posté par Nath-A-Lie à 03:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
19 août 2018

Les mots de Nath (1)

  Il  y a cette grande maison. Vide. Sous cet immense ciel bleu qui la rend plus vide encore, vieille dame abandonnée. Il y a le portail tout rouillé, fermé par un cadenas rongé par les ans. Il y a les carreaux brisés, comme des cicatrices sur des poignets froissés Il y a des volets cabossés. Paupières closes. Il y a la porte murée, bouche muette. Et pourtant… Pourtant, pour qui sait voir avec son cœur, il y a des rires, des mots qui s’envolent, de la musique, du jazz , je crois bien. Aretha Franklin.   Il... [Lire la suite]
Posté par Nath-A-Lie à 04:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 août 2018

Il aimait Mireille Mathieu - Roland est mort - Nicolas ROBIN

    Roland est mort Nicolas  ROBIN Editions Le Livre de Poche – mai 2017– Editeur d’origine :  Anne Carrière 224 pages   Roland est mort. Dans une indifférence totale, ce fan de Mireille Mathieu, ce bon voisin si discret, si bien comme il faut, si seul, a rendu l’âme la tête dans la gamelle du chien, sans que personne ne s’en rende compte.  Seul. Seul à en crever, c'est le cas de le dire. Roland est mort.  Cette phrase de trois mots revient au début de chaque chapitre , comme pour... [Lire la suite]
Posté par Nath-A-Lie à 06:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 août 2018

"Etaler des coques de noix sur une table" - Les mains dans les poches - Bernard CHENEZ

    Les mains dans les poches Bernard CHENEZ Editions Héloïse d’Ormesson – Août 2018 – Roman Rentrée littéraire 2018   « Nostalgique de rien. J’aime être dans un train qui roule. Une fois sa vitesse stabilisée, je remonte tous les wagons à contresens. Arrivé à la dernière voiture, j’observe la voie qui défile à l’envers » Les mains dans les poches, de Bernard Chenez, est une balade à travers les ans, à travers les temps, à travers les luttes. L’auteur a posé les mots comme des croches, des noires,... [Lire la suite]
Posté par Nath-A-Lie à 06:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 août 2018

Le texte de la semaine : Primo LEVI

    Vous qui vivez en toute quiétudeBien au chaud dans vos maisons,Vous qui trouvez le soir en rentrantLa table mise et des visages amis,Considérez si c'est un hommeQue celui qui peine dans la boue,Qui ne connaît pas de repos,Qui se bat pour un quignon de pain,Qui meurt pour un oui ou pour un non.Considérez si c'est une femmeQue celle qui a perdu son nom et ses cheveuxEt jusqu'à la force de se souvenir,Les yeux vides et le sein froidComme une grenouille en hiver.N'oubliez pas que cela fut,Non, ne l'oubliez pas... [Lire la suite]
Posté par Nath-A-Lie à 05:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 août 2018

Si c'est un homme - Primo LEVI -

    Si c’est un homme Primo LEVI Edition Pocket – 1988 –   « Alors, pour la première fois, nous nous apercevons que notre langue manque de mots pour exprimer cette insulte : la démolition d'un homme. En un instant, dans une intuition quasi prophétique, la réalité nous apparaît : nous avons touché le fond. Il est impossible d'aller plus bas: il n'existe pas, il n'est pas possible de concevoir condition humaine plus misérable que la nôtre. Plus rien ne nous appartient: ils nous ont pris nos vêtements, nos... [Lire la suite]
Posté par Nath-A-Lie à 10:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06 août 2018

Le poète de la semaine - Fernando PESSOA

        L'art nous délivre   L’art nous délivre de façon illusoire, de cette chose sordide qu’est le fait d’exister... En art, il n’y a pas de désillusion, car l’illusion s’est vue admise dés le début. Le plaisir que l’art nous offre ne nous appartient pas, à proprement parler : nous n’avons donc à le payer ni par des souffrances, ni par des remords... Par le mot art, il faut entendre tout ce qui est cause de plaisir sans pour autant nous appartenir : la trace d’un passage, le sourire... [Lire la suite]
Posté par Nath-A-Lie à 05:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 août 2018

Avant que les ombres s'effacent - Louis-Philippe DALEMBERT

    Avant que les ombres s’effacent Louis-Philippe DALEMBERT Editeur d’origine : Sabine Wespieser Editions points – Avril 2018 – 288 pages   En 1939, Haïti édite un décret permettant de recevoir tous les juifs désirant fuir l’horreur qui se dessine depuis la terrible nuit de Cristal et leur offrant la naturalisation immédiate. Le roman de Louis-Philippe Dalembert a pour épicentre (vous saisirez l’importance de ce mot en le lisant) Haïti et pour personnage principal    Ruben Schawberg,... [Lire la suite]
03 août 2018

Une symphonie, un dernier adieu - Le bleu du lac - Jean MATTERN

    Le bleu du lac Jean MATTERN Editions Sabine Wespieser –Mai 2018 120 pages   Le bleu du lac, roman de Jean Mattern, paru aux Editions Sabine Wespieser est une symphonie. Symphonie à l’amour, celui qui unissait Viviane Craig, la « Greta Garbo du piano » à  James Fletcher, célèbre critique musical. James vient de mourir.  L’une de ses dernières volontés est que cette femme qu’il a tant et tant aimée,  interprète « leur »  morceau, celui qui a vu naître cette passion... [Lire la suite]
Posté par Nath-A-Lie à 18:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,