Le Boudoir de Nath - Blog littéraire et culturel -

19 janvier 2019

Coup de coeur ! Mousseline la Sérieuse - J'étais la fille de Marie- Antoinette - Sylvie YVERT

9782266272599ORI

 

Mousseline la sérieuse – J’étais la fille de Marie-Antoinette

Sylvie YVERT

Edition originale : Editions Héloïse d’Ormesson – Janvier 2016

Edition présentée : Pocket – Mars 2017

 

Mousseline, était  Marie-Thérèse-Charlotte de France, fille de Marie-Antoinette et de Louis XVI.

La phrase évoquée dans le titre n’est pas sans rappeler celle prononcée par l’ancienne reine de France :  « Je m’appelais Marie Antoinette Lorraine d’Autriche », lors de son procès.

Unique survivante de la famille royale, oubliée des manuels d’histoire,  bien souvent des romans, oubliée de presque tous,  voici Mousseline la Sérieuse qui reprend vie sous la plume, ô combien brillante, de Sylvie Yvert.

On découvre l’itinéraire aussi passionnant que profondément émouvant de cette femme, qui , au crépuscule de sa vie, en retrace les immenses lignes.  Elle aura tout connu, la magnificence de Versailles,  la violence horrifique de la Révolution et de la Terreur,  l’enfermement au  Temple, les deuils aussi cruels qu’innombrables,  l’exil, le désespoir, l’errance, un mariage stérile avec son cousin le Duc d’Angoulême… Et tant d’autres événements historiques !

« Souvenez-vous : de votre roi j'étais la fille. La fille oubliée de Louis XVI et de Marie-Antoinette. La sœur aînée de Louis XVII et la seule rescapée de la prison du Temple. Née princesse royale sous le drapeau blanc, dans une monarchie de droit divin, au milieu des ors d'un palais voulu par le Roi-Soleil, j'ai assisté il y a peu à la première élection d'un président de la République au suffrage universel sous la bannière tricolore ».

 Malgré tout, elle demeure habitée par une grande dignité.

La plume de l’autrice est d’une élégance qui  n’a d’égal que  l’immense pudeur qui compose ce magnifique roman.  L’histoire est bouleversante, (j’ai souvent versé ma petite larme). Sylvie Yvert a su brillamment éviter l’écueil facile du pathos et offre un roman superbe,  extraordinairement documenté, d’une beauté rare.    D’une grande tendresse aussi. Enfin, c’est ce que j’en ai ressenti.

L’utilisation du « Je » fait que l’on s’identifie forcément à  la petite Mousseline, à Madame Royale, à l’enfant incarcérée, à la jeune femme en exil, à la Duchesse d’Angoulême, et à la vieille Dame, qui ne s’est jamais départie de son amour pour ce pays qui lui avait pourtant tant pris !

Lecture coup de poing, lecture coup de cœur, menée de bout en bout par une sensibilité absolument époustouflante.

Je vous donne rendez-vous dans quelques semaines pour vous parler du second roman de Sylvie Yvert, paru aux Editions Héloïse d’Ormesson, mais chutttt !!! 

© Nath

 

Posté par Nath-A-Lie à 03:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


17 janvier 2019

Bonne Année - 10 réveillons littéraires

20190109_203919[1]

 

Bonne Année

10 réveillons littéraires

Editions Gallimard/ Folio

 

Vite, tant qu'il est encore temps, je vous parle de ce petit recueil qui rassemble dix histoires de réveillons, dix passages à l'année nouvelles, dix extraits d'oeuvres connues.

C'est ainsi que l'on retrouve (ô joie ) la plume d'Aragon, de Simone de Beauvoir, de Zola, de Mallarmé et de bien d'autres !

Ce fut un régal pour moi de passer ce moment si spécial , ce changement d'année, avec Aurélien notamment.

Moment crucial pour certains, occasions de faire un bilan pour d'autres, situations impronptues, tout y est, rien ne manque.  Et forcément, l'on s'y retrouve ... On se reconnnaît quelque part, ne serait-ce que parce que cette impression de boucle, de fin, de commencement, nous la vivons toutes et tous entre le 31 décembre et le premier janvier..

Ce court recueil est à dévorer, sous un plaid, par une froide journée de janvier, pour célébrer...la Bonne Année !

Petite note personnelle : la lettre de Céline à Gaston Gallimard est un délice !

Je remercie Folio pour cet envoi-surprise , qui m'a comblée !

© Nath

Posté par Nath-A-Lie à 05:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 janvier 2019

Une marseillaise à la Haye & autres péripéties - Anne BOUDART

20190113_094527[1]

 

 

Une marseillaise à la Haye & autres péripéties

Anne BOUDART

 Le Livre de Poche - Octobre 2018 

 

Anne Boudart nous raconte, dans ce court livre illustré, son méga  changement de vie, lié à son déménagement à.. La Haye …. Adieu croissants dorés, baguettes de pain croustillantes, magasins à gogo !   Adieu shopping, librairies, et bonjour le dépaysement ! Adieu cigalons et cigales !

Mais bon , que ne ferait-on pas par amour ?

A travers des dessins cocasses, Anne va retracer tous ces mille et un petits riens du quotidien qui font sa nouvelle vie, et ce avec un humour décapant et délectable.  Chaque illustration est accompagnée d’une phrase qui fait mouche, et cela suffit à mettre une super dose de bonne  humeur dans une journée grisâtre.

C’est un bonheur, pour nous lecteurs,  de tourner les pages, de rire , de compatir à la vie là-bas , si loin du soleil méditerranéen ... 

 

20190113_094353[1]

 

 

Mention spéciale pour le « conno » (du chapitre dit « Mauvaise influence », élément sémantique de base dans mon Midi à moi aussi).

Vous l’aurez compris, comme on dit chez nous dans le Sud (bon, je sais  moi je ne suis pas allée aussi loin que la La Haye, juste à Paris, là où on ne dit pas « chocolatine » - je n’ose imaginer un pays sans lesdites chocolatines  d’ailleurs ),  je me suis REGALEE !

Une marseillaise à la Haye vous fera, c’est certain , passer un excellent moment,  oublier la morosité de l’hiver qui ne fait que commencer et vous savourerez l’autodérision de l’autrice, qui fait toute la « mie » de ce livre pétillant de vie.

 

20190113_094334[1]

J’ai fait cette lecture dans le cadre de mon partenariat avec le Livre de Poche, que je remercie.

© Nath

Ps : Anne, je te fais de gros poutous, bien du sud !

Posté par Nath-A-Lie à 05:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 janvier 2019

Le lundi, c'est poésie - Jacques PREVERT

Screenshot_2019-01-12-12-36-03-1

 

LE CHAT ET L'OISEAU


Un village écoute désolé
Le chant d’un oiseau blessé
C'est le seul oiseau du village
Et c’est le seul chat du village
Qui l'a à moitié dévoré
Et l'oiseau cesse de chanter
Le chat cesse de ronronner 
Et de se lécher le museau
Et le village fait à l'oiseau
De merveilleuses funérailles
Et le chat qui est invité
Marche derrière le petit cercueil de paille
Où l’oiseau mort est allongé
Porté par une petite fille
Qui n’arrête pas de pleurer 
Si j’avais su que cela te fasse tant de peine
Lui dit le chat
Je l’aurais mangé tout entier
Et puis je t’aurais raconté
Que je l’avais vu s'envoler
S'envoler jusqu’au bout du monde
Là-bas où c'est tellement loin
Que jamais on n'en revient
Tu aurais eu moins de chagrin
Simplement de la tristesse et des regrets

Il ne faut jamais faire les choses à moitié.

Jacques Prévert

Posté par Nath-A-Lie à 04:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 janvier 2019

Mon héros, Le Loup ! Le loup qui apprivoisait ses émotions - Orianne Lallemand / Eléonore Thuillier

49565592_10212882383229622_4824691678772199424_n

 

 

Le loup qui apprivoisait ses émotions

Orianne Lallemand

Eléonore Thuillier

Editions Auzou - Octobre 2017

Littérature jeunesse 

 

« Il était une fois un loup qui vivait dans une belle forêt, entouré de tous ses amis. Il s’appelait Loup.

Mais ce loup avait un souci : il était trop émotif . Joyeux, fâché, triste, excité… il changeait d’humeur à cent à l’heure ! »

Bon, vous le savez, ou je vous l’apprends, je suis fan du Loup.   Vous savez, le  Loup d'Orianne Lallemand et Eléonore Thuillier, celui à qui il arrive tous ces trucs qui nous arrivent à nous.    Ce Loup avec son grand nez, ses grandes dents, et son grand cœur.  Ce loup tout gris, tout humain, tout drôle, tout énervant, tout tellement  toi, moi, nous !

Cette fois, le Loup est en proie à ses émotions : la colère, la jalousie, la peur, l’impatience….

Il s’agit pour lui de les dépasser , d’en faire des choses positives,  et, par la même occasion donc, de se dépasser lui-même.  Il apprend à s’excuser, ce qui  n’est pas rien, croyez-moi !

Bien sûr, cela ne sera pas simple.   Aidé de ses amis, il va tenter  mille et un stratagèmes pour acquérir la maîtrise de ses états d’âme , et nous allons le suivre, nous identifier forcément à lui , petits ou grands enfants que nous sommes.

 

49710243_10212882383749635_6280644566588588032_n

 

De l’obscurité, peut naître la Beauté, c’est ce que Loup va nous apprendre cette fois.

Je ne le répéterai jamais assez, je suis une groupie du Loup, et vous suivrez bientôt d’autres de ses aventures, car ce sacripan est un habitué de mon Boudoir !

«En un instant, la cabane se transforma en arc-en-ciel géant.

« Que d’émotions ! applaudit Valentin. Cher Loup tu nous en fais voir de toutes les couleurs, mais la vie est tellement plus drôle avec toi ! »

 

49789350_10212882384109644_5876079370522591232_n

© Nath

 


07 janvier 2019

Le lundi, c'est poésie - Roberto JUARROZ

FB_IMG_1546765127343[1]

 

 

Aujourd’hui je n’ai rien fait.
Mais beaucoup de choses se sont faites en moi.
Des oiseaux qui n’existent pas
ont trouvé leur nid.
Des ombres qui peut-être existent
ont rencontré leurs corps.
Des paroles qui existent 
ont recouvré leur silence.
Ne rien faire
sauve parfois l’équilibre du monde,
en obtenant que quelque chose aussi pèse
sur le plateau vide de la balance.

Roberto Juarroz, treizième poésie verticale, 

Posté par Nath-A-Lie à 06:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 janvier 2019

Bonne Année !!!

FB_IMG_1545500965663 

2018 cède la place à sa petite soeur 2019.

Je vous souhaite le Meilleur, la Joie, l'Amour, la Tendresse, et bien sûr de belles lectures, génératrices d'essentielles émotions.

Je continuerai bien sûr à partager les miennes, avec la même sincérité ❤. Déjà quelques belles surprises en perspective, que vous découvrirez dans les semaines à venir !

Peut-être quelques nouveautés feront-elles leur apparition dans mon Boudoir, j'y réfléchis.

Un concours en prévision, sera bientôt lié à mon compte Instagram.

Je vous remercie pour votre présence et votre fidélité.

Merci aux autrices, aux auteurs, aux éditrices et aux éditeurs pour ... tout (et bien plus encore) !

Merci de continuer à me suivre, à partager mes publications et à vous abonner 📖😍.  Je compte sur vous 🎁🎀

Très belle année à vous toutes et tous.  Soyez heureux !

Love, Brotherood and Books ❤

Nath

Posté par Nath-A-Lie à 00:17 - Commentaires [3] - Permalien [#]

31 décembre 2018

Le lundi , c'est poésie - Robert Desnos

AVT_Robert-Desnos_890

 

Un jour après un jour,
Une vague après une vague.
Où vas-tu ? Où allez-vous ?
Terre meurtrie par tant d’hommes errants !
Terre enrichie par les cadavres de tant d’hommes.
Mais la terre c’est nous,
Nous ne sommes pas sur elle
Mais en elle depuis toujours.

Robert Desnos

 

Posté par Nath-A-Lie à 04:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2018

Cékedubonheur - Chère Mamie - Virginie GRIMALDI

20181031_114829[1]

 

 

Chère Mamie

Virginie GRIMALDI

Edition : Le Livre de Poche / Fayard – Octobre 2018

240 pages

 

Virginie Grimaldi, autrice très, très, très chère  à mon cœur, propose avec Chère Mamie un condensé d’humour, d’amour, et de tendresse, sous la forme d’instantanés de vie.  Nous partageons en effet de nombreux moments formidablement « Grimaldieques », par le biais de cartes postales initialement postées sur les réseaux sociaux ,  pendant un an, et destinées  à sa grand-mère.

Tranches de vie, instants délicieux, émouvants, drôles, réflexions (im) pertinentes parfois (mais quel bonheur ! ) sur cette drôle de société qui nous entoure,  Chère Mamie est LE livre anti-déprime  à garder toujours à portée de main.

Ce que j’ai aimé par-dessus tout dans ce recueil,  c’est la beauté du lien si tendre et doux qui unit la petite fille (pourtant adulte) et sa grand-mère.  C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai pensé à la mienne, et à tous ces mots que je n’ai pas su lui dire.  Sans doute parce que je n’étais alors qu’une enfant..  J’aurais tant aimé pouvoir lui confier des pans de ma vie de « grande » !

Ensuite, j’ai  été touchée par l’incroyable énergie qui  se dégage de chaque page.  Une énergie tellement communicative  que Chère Mamie a ensoleillé mes pauses méridiennes,   à tel point que certains de mes collègues, m’entendant hurler de rire, se sont demandé si je possédais encore toute ma raison.  Et oui, c’est aussi ça l’effet Grimaldi, chasser la morosité pour apporter la lumière, la joie, l’indispensable tendresse.

Enfin, il faut noter,  et c’est important, que les bénéfices de la vente du livre seront reversés à l’association  Cékedubonheur, qui aide les services pédiatriques à améliorer le conditions de vie des enfants hospitalisés.

Je terminerai en vous faisant une confidence.   Cette année encore, ma médiatèque (mon autre Sweet Home) organise la Nuit de la Lecture, le 19 janvier. La thématique abordée sera cetter fois « La lettre ».   Je lirai donc à voix haute un extrait d’un roman qui m’est cher (enfin , non, de deux, pour être plus précise).. Je vous laisse deviner  l’un de mes choix !   

« Bordeaux,  le 21 mars                    

Chère Mamie,

J’espère que tu vas bien !

Après avoir hiverné,  ce matin, ma balance a retrouvé ses piles.   Quand je suis montée dessus,  j’ai failli faire une attaque.

Mais je suis toujours en vie.

Pour fêter ça, j’ai fait des cookies.

Gros bisous à toi et à papy.

Ginie.                                          

PS :  J’ai hésité avec des concombres,  mais on n’a jamais vu des concombres faire du bien. Enfin, si  mais pas en vinaigrette.

© Nath

Posté par Nath-A-Lie à 05:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 décembre 2018

So british ! - Le Petit Sapin de Noël - Stella GIBBONS

20181024_180933[1]

 

Le Petit Sapin de Noël

Stella GIBBONS

(Christmas at Cold Comfort Farm and other stories)

Traduction de Philippe Giraudon

Editions Héloïse d’Ormesson – Novembre 2018

Recueil de nouvelles – 304 pages

 

Quinze nouvelles absolument délectables ,  des personnages délicieusement détestables,  un humour  subtil et exquis, voici les ingrédients de ce recueil de nouvelles de Stella Gibbons, paru aux Editions Héloïse d’ Ormesson.

L’autrice anglaise égratigne la société anglaise de la fin des années 1930, époque marquée par l’abdication d’Edouard VII, et la crise qui s’ensuivit.  Un monde entre deux guerres,  un monde extrêmement clos et par-dessus tout,  un univers où l’apparence seule compte.  Never complain, never explain.

Hommes ou femmes , les personnages de ces courtes histoires font tous partie de la « bonne » société anglaise.  On  découvre et on suit  des  femmes qui tentent  de se libérer du joug conjugal et sociétal, dans un pays à la morale bien corsetée.  On chemine avec ces gens-là, qui ont tôt fait de juger et de condamner.

La traduction de Philippe Giraudon est un régal, elle colle parfaitement à l’époque, j’en veux pour preuve certaines expressions, telles que « raccommoder », aujourd’hui surannée.

L’écriture de Stella Gibbons  est aussi légère qu’impertinente,  aussi  pétillante que piquante.   Le résultat est ce recueil, so british.   A déguster, of course, with a cup of tea and some scones !

Coup de cœur pour la première histoire « Le petit sapin de Noël », et  pour « Un homme parfait ».

© Nath